Royal sur RTL: "Comme le disait le général de Gaulle: "Il faut viser haut et se tenir droit". On en est loin, car le pouvoir sarkozyste qui nous gouverne ne vise pas haut et ne se tient pas droit"

Publié le par desirsdavenirparis5

 

"Angela Merkel vous demandera de respecter cette promesse de réduction du déficit qu'a faite Nicolas Sarkozy", s’est amusé Philippe Corbé. "Mais elle aura raison, mais je lui demanderai en contrepartie aussi à elle, Angela Merkel, de faire des efforts", a répondu, nullement embarrassée, Ségolène Royal dans L’invité de RTL ce matin.

Et de développer la thèse du ‘donnant-donnant’, du ‘gagnant-gagnant’, dans le couple franco-allemand :

« Ça va nous demander une économie de 40 milliards d'euros. Quand on sait que le montant des niches fiscales créées par la droite est de 70 milliards d'euros, quand on se rappelle, disons-le quand même, que lorsque Nicolas Sarkozy a été élu, le déficit budgétaire était d'à peine 50 milliards d'euros et qu'il est aujourd'hui de 100 milliards d'euros, on voit quelle est la situation dramatique de la France, à cause d'une mauvaise gouvernance et d'une mauvaise politique.

Et donc, je demanderai en contrepartie à Angela Merkel aussi de faire des efforts sur la relance économique commune, sur la mise en place d'un ministère franco-allemand commun du développement économique, sur la réforme bancaire pour passer des discours aux actes. »

Ces propositions pour l’Europe et pour le budget sont la conclusion d’une attaque contre un pouvoir sarkozyste « aux abonnés absents », développée et étayée pendant une grande partie de l’interview :

« [La demande par Jean-Louis Borloo de la convocation d’un Congrès sur la zone euro et la dette] prouve à quel point le déficit démocratique est fort dans le fonctionnement des institutions françaises. […] Et on voit un gouvernement aux abonnés absents, on voit un président de la République aux abonnés absents. Où est le président de la République ? […] On voit un ministre des Affaires européennes qui a changé 5 fois. Est-ce que vous connaissez le nom actuel ? Et est-ce que les Français le connaissent ? », a martelé Ségolène Royal.

« Je ne suis pas certain. », a concédé Philippe Corbé.

www.segoleneroyal-meag.com/article-royal-sur-rtl-comme-le-disait-le-general-de-gaulle-il-faut-viser-haut-et-se-tenir-droit-on-en-79773264.html

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article