Mayotte s’embrase contre le coût de la vie

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Dans l’indifférence générale, le département de Mayotte vit un mouvement social tendu depuis une semaine. Syndicats et associations de consommateurs ont appelé à la grève générale pour dénoncer le coût de la vie. Les négociations sont bloquées.

Véhicules de gendarmerie blindés et gaz lacrymogènes sont de sortie à Mayotte. Dans l’indifférence quasi générale, plusieurs milliers de personnes manifestent quotidiennement depuis une semaine, bloquant les rues et les activités économiques de l’île. Les stations services et les supermarchés ne sont plus approvisionnés. Dans les cortèges, les jets de pierres répondent aux gaz lacrymogènes et plusieurs affrontements ont éclaté la semaine dernière entre les manifestants et les forces de l’ordre. Mardi 27 septembre, cinq personnes ont été légèrement blessées en marge de la manifestation et des journalistes ont été pris à parti mercredi. Depuis, les blindés ont été appelés en renfort ainsi que deux pelotons de gendarmerie réunionnais, d’après la presse locale.

Les organisateurs dénonçaient alors la présence policière et les dispersions au gaz lacrymogène comme de « véritables provocations » venant du préfet. Le responsable de la communication de la police nationale, le capitaine Chamassi dénonçait en réponse « des éléments incontrôlés » qui s’attaquent « aux biens et aux personnes, allant jusqu’à utiliser des cocktails molotov ».

Le mouvement a débuté mardi 27 septembre à l’appel de l’intersyndicale (CGT-Ma, Cisma-CFDT, Solidarité mahorais et le Collectif des citoyens perdus) associée à des associations de consommateurs (Ascoma, Afoc) qui dénoncent le coût de la vie, en écho à la mobilisation nationale dans l’éducation.  .....................


 

mardi 4 octobre 2011, par Erwan Manac’h

www.politis.fr/Mayotte-s-embrase-contre-le-cout,15432.html

Publié dans DOM-TOM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article