De la démocratie à la voyoucratie

Publié le par desirsdavenirparis5

Je conseille à tous les lecteurs de regarder le grand journal du 26/09 de Canal + [1]. La description que fait Jean Michel Aphatie du comportement du Conseil constitutionnel lors des validations de compte de campagne de Chirac et de Balladur suffit à placer la France "en dehors du camp des démocraties" en la plaçant définitivement dans les camp des "voyoucraties".

 

On y apprend - c'est un article du Monde qui avait sorti l'affaire [2] - que le conseil constitutionnel avait simplement magouillé pour ne pas invalider comme il aurait dû le faire l'élection de Jacques Chirac et que les comptes de Balladur étaient bidons pour au moins 10 millions de francs.

Nous apprenons maintenant avec l'affaire Karachi que cette argent a l'odeur du sang ; le sang des employés français tués au Pakistan tout comme Rolans Dumas avec les frégates de Taiwan où là aussi des fantômes auraient bien aimé parler.

En d'autre termes, Chirac avait des comptes loufoques et Balladur une campagne sponsorisée par des mafieux qui n'hésitent pas à tuer pour réclamer "leur dû" tout ça validé par un président du conseil constitutionnel lui même mouillé dans des affaires qui se rapprocheraient plus du grand banditisme que de la politique politicienne. Ne parlons de la prestation hilarante de notre grand avocat Badinter lors de cette émission de canal + qui "couvre" au nom du droit de réserve ces éléments dont il avait certainement connaissance. Même si je comprends l'exercice de droit ou de style, le silence devient coupable à un moment au même titre que ceux qui commettent les délits.

La voyoucratie c'est TOUTE notre classe politique

A chaque fois, tous nos hommes politiques se comportent comme des complices revendiqués des voyoux en ne trouvant rien à redire à ce qui se passe alors même que c'est simplement notre république qui est piétinée et la démocratie anéantie. 

Petit tour d'horizon des accusations de viols, d'escroquerie, de recels d'abus de bien sociaux, de tromperie de notre personnel politique...

Nous, nous irions en prison pour moins que ça, eux, ils pavoisent de leurs sourires arrogants en nous prenant pour des imbéciles. Moi j'aurai honte d'avoir dans ma famille des violeurs présumés ou mafieux supposés... eux ils en sont fiers............

 

 

www.agoravox.fr/tribune-libre/article/de-la-democratie-a-la-voyoucratie-101682

Publié dans Morale-Moeurs-Loi

Commenter cet article