WikiLeaks : révéler un secret est désormais interdit en France ?

Publié le par desirsdavenirparis5

Sous la probable pression des Etats-Unis et celle, plus probable encore, de l'Elysée, Eric Besson a demandé au Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGIET) d'examiner comment mettre un terme à l'hébergement du site WikiLeaks en France.

Sur quelle base s'appuie le ministre de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, spécialiste des expulsions, pour exiger celle d'un site d'information ? Il évoque l'intolérable « violation de secrets diplomatiques » (des secrets diplomatique, en l'occurence, américains). Autrement dit, la divulgation de secrets deviendrait interdite en France.

La France est déjà passée en cinq ans, dans le classement de Reporters sans frontières, du 11e rang au 44e rang de la liberté d'informer. Le pays est désormais derrière la Corée du Sud et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Jusqu'où le pouvoir actuel entend-il laisser filer cette liberté ?

Certes, WikiLeaks -et la façon dont ce site fonctionne- n'est pas à l'abri de critiques, pas plus que n'importe quel autre média, et nous en avons relayé pour notre part quelques-unes. Mais les questions que soulève sa façon de travailler sont d'ordre déontologique : tant que WikiLeaks ne viole pas la loi, le pouvoir n'a pas à intervenir......

Par Pascal Riché | Rue89 | 03/12/2010 | 15H56

 

/www.rue89.com/2010/12/03/wikileaks-reveler-un-secret-est-desormais-interdit-en-france-179010

Publié dans Internet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article