Vous voulez parler de fraudeurs ? OK, mais de tous alors !

Publié le par desirsdavenirparis5

  •  

 

Un rapport parlementaire qui pointe 20 milliards de fraudes sociales (à la sécurité sociale et aux caisses de retraites), un ministre du Budget qui rajoute 2,4 milliards de fraude fiscale, et une ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale qui, sans doute pour figurer sur la photo, y va de son estimation des 13 114 fraudeurs – pas un de plus pas un de moins – aux allocations familiales. N'en jetez plus…

Après l'assistanat « cancer » de la société française, voici donc la fraude aux allocations sociales promue au rang de grande cause nationale. Qu'elle est séduisante cette image d'une France travailleuse et vertueuse dont le sang serait sucé par les vilains fraudeurs !

Et demain, soyez en assurés, on nous ressortira la vision du faux chômeur, passant ses jours à fumer, allongé sur son canapé devant la télé, pendant que d'autres travaillent dur. Pardon ! Le Figaro tape déjà régulièrement sur ce clou.

PLAN

Une estimation « au doigt mouillé »

70 milliards d'exonérations et de déductions fiscales

Petits et grands arrangements, légaux ou illégaux

.



Par Sylvain Gouz | Journaliste | 23/06/2011 | 10H59

www.rue89.com/sylvain-gouz/2011/06/23/vous-voulez-parler-de-fraudeurs-ok-mais-de-tous-alors-210478

Publié dans Fiscalité-Finances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article