Tribune : "Pour une gauche décomplexée"

Publié le par desirsdavenirparis5

    

A un an de l'échéance de 2012, de jeunes élus de gauche somment leurs aînés de réinvestir les champs "sensibles", tels la banlieue et l'immigration.

 

Au lendemain du 21 avril 2002, une nouvelle génération politique s'est engagée pour réinventer le modèle républicain et faire barrage aux idées d'extrême droite.

Pourtant, deux exemples de l’actualité récente, la question des quartiers populaires et celles des révolutions arabes, révèlent que la gauche demeure incapable d'aborder dans la clarté, le courage et la vérité des sujets dits "sensibles". L’exploitation démagogique de ces thématiques par la droite populaire et la peur d’alimenter la montée du Front National explique cette stratégie d’évitement et laisse la gauche tétanisée.  

A un an de l'élection présidentielle, au moment où les appareils politiques de gauche finalisent leurs projets et envisagent des accords de gouvernement, c'est le "ministère du silence" qui domine.

Le silence de la gauche dans l'affaire de la mort de Zyed et Bouna

Le 27 octobre 2005 à Clichy-sous-Bois, deux adolescents, Zyed et Bouna, trouvaient tragiquement la mort après une course poursuite avec la police. Le 27 avril dernier, la Cour d'appel de Paris a rendu un non-lieu à l'égard des policiers, poursuivis pour "non-assistance à personne en danger". Cette absence de procès, tant attendu par les familles, laisse perdurer l'idée d'une justice à deux vitesses et empêche l'émergence d'une vérité judiciaire.

Le silence des partis de gauche face à ce déni de justice est choquant et manifeste l'incompréhension de ceux-ci face aux espoirs des enfants de la République en quête d'égalité et de respect..........


PLAN

Les révolutions arabes restent incomprises

Le courage de dire la vérité 

 

Ce texte est signé par de jeunes responsables de gauche

Meziane Abdelali, Conseiller régional Ile-de-France et Maire-adjoint de Clichy Sous Bois (EELV)

Nadège Abomangoli, Conseillère régionale Ile de France (PS)

Julien Boucher, Conseiller municipal du 17ème arrondissement de Paris (PS)

Mariam Cissé, Conseillère municipale, Clichy-sous-Bois (EELV)

Mahor Chiche, ancien Conseiller municipal du 19ème arrondissement de Paris (PS)

Benjamin Mathéaud, Conseiller municipal Alès (PS)

Ali Soumaré, Conseiller régional Ile de France (PS)

Judith Shan, Conseillère régionale Ile de France et Conseillère municipale de Boulogne Billancourt (PS)

 

Le Nouvel Observateur

Publié le 03-06-11 à 16:09    Modifié à 17:54 

tempsreel.nouvelobs.com/actualite/opinion/20110603.OBS4467/tribune-pour-une-gauche-decomplexee.html

Publié dans DA-PS

Commenter cet article