Touche pas à ma niche : les mots doux des lobbys aux députés

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Depuis quelques jours, les boîtes e-mail des députés débordent de messages alarmistes. Des appels au bon sens, des menaces voilées, des flatteries subtiles, des conseils évidemment désintéressés : tout est bon pour les convaincre de ne pas adopter certains volets du plan de rigueur.

Le courrier du président du Conseil national du notariat est un modèle du genre. Il était adressé au rapporteur général de la commission des Finances, l'UMP Gilles Carrez, mais de simples députés en ont reçu une copie en PDF, envoyée par des notaires de leurs circonscriptions.

« Eviter au gouvernement de commettre cette grave erreur »

Ce qui les inquiète, c'est la taxation des plus-values immobilières. Oh, bien sûr, pas parce qu'elle pourrait réduire le nombre de transactions et nuire à leur chiffre d'affaires. C'est par civisme qu'ils alertent l'Assemblée nationale :

« Il va de soi que le notariat comprend la nécessité de recettes complémentaires pour faire face à une conjoncture très délicate. De même, il entend jouer pleinement son rôle d'instituteur de la loi pour expliquer les réformes aux concitoyens que sa fonction le conduit à rencontrer et à conseiller.

Mais c'est précisément cette fonction singulière qui me conduit vers vous. »..........


Par François Krug | Rue89 | 07/09/2011 | 18H37

/www.rue89.com/2011/09/07/touche-pas-a-ma-niche-les-mots-doux-des-lobbys-aux-deputes-221017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article