Tenon : un hôpital en pleine crise de nerfs

Publié le par desirsdavenirparis5

 

 

Depuis presque deux mois, infirmières et aide-soignants de l’hôpital parisien Tenon sont en grève pour obtenir plus de moyens, plus de personnels et de meilleures conditions de travail. Face au raz-le-bol du personnel médical, la direction de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris semble opter pour le pourrissement de la situation.        

« Il n’y a pas un service qui n’est pas en souffrance ici ». Jusqu’à présent, les soignants de l’hôpital Tenon, dans le XXème arrondissement de Paris, camouflaient leurs difficultés avec une grosse dose de bonne volonté. Des moyens insuffisants, des effectifs jamais assez nombreux, des heures de service qui s’enchaînent… « On fait tous les jours des efforts, et ça depuis toujours », remarque Fabienne Chevalier, infirmière au service d’oncologie médicale, « et on nous en demande encore plus. La situation est très très critique ».

  ........ Épuisés, les soignants de Tenon ont craqué : depuis plus de sept semaines, ils sont en grève.

 

 

Clotilde Cadu - Marianne | Jeudi 18 Novembre 2010 à 18:01 | Lu 76 fois

Publié dans Santé-Sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article