Suppression de la binationalité : ce que cache ce faux débat

Publié le par desirsdavenirparis5

                 

Le FN et l'aile droite de l'UMP se chamaillent pour savoir qui l'a proposée en premier. Une surenchère purement politique.

 

Fin mai, c'est dans une missive que Marine Le Pen se déclarait en faveur de la suppression de la binationalité. La Droite populaire, section dure de l'UMP, s'est empressée de préciser qu'elle avait déjà demandé en 2010 qu'il soit interdit à tout citoyen français de posséder une autre nationalité.

Quel est l'objectif des politiques s'opposant à la binationalité ?

Pour être Français, il faudrait donc renoncer à son autre nationalité. Un choix qui devrait au préalable être accepté par l'autre pays, ce qui n'est pas toujours le cas – au Maroc par exemple, la nationalité est inaliénable.

Le député-maire Claude Goasguen a tranché : il propose « une nationalité et demie ». Dans une interview à La Croix, le rapporteur de la mission d'information sur la nationalité suggérait en mai dernier :

« Cela veut dire qu'on demanderait aux gens de choisir entre deux nationalités. Ou bien qu'on aille vers une limitation des droits politiques. .......


Par Marie Kostrz | Rue89 | 08/06/2011 | 13H21

www.rue89.com/explicateur/2011/06/08/suppression-de-la-binationalite-ce-que-cache-ce-faux-debat-208432

Publié dans Morale-Moeurs-Loi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article