Stress Test Greenpeace, Ségolène Royal en tête des candidats aux primaires

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Le premier tour des primaires socialistes aura lieu le 9 octobre prochain… A une dizaine de jours du scrutin, focus sur les mouvements récents des candidat-e-s à l’investiture.

Ségolène Royal a finalement répondu, le 26 septembre, au questionnaire de Greenpeace. La candidate se place désormais dans le groupe des engagés, devançant ainsi Martine Aubry, qui avait fait une timide entrée dans ce groupe en août dernier, au moment du lancement du Stress test.
Ce placement s’explique notamment parce que Ségolène Royal est la seule des candidates socialistes à avoir clairement pris position contre la mise en service de l’EPR de Flamanville actuellement en cours de construction. C’est aussi la seule candidate socialiste à avoir pris position pour l’arrêt du retraitement des déchets nucléaires et l’utilisation de plutonium sous forme de Mox, et pour l’arrêt des exportations de réacteurs et d’usines nucléaires à l’étranger. C’est donc à l’heure actuelle la candidate qui propose la position la plus construite et la plus c

omplète sur la transition énergétique.

François Hollande quant à lui, continue de défendre une réduction de la part du nucléaire à 50% dans le mix électrique d’ici à 2025, et la mise en service de l’EPR de Flamanville. Un positionnement clairement moins engagé en faveur de la transition énergétique, et en opposition à la majorité des sympathisants PS, qui sont en faveur à 86% d’une sortie du nucléaire en France. Notons que cette hypothèse est en revanche à l’étude au Ministère d’Eric Besson…

 

Source et suite: GREENPEACE

Publié dans Ecologie-Environnement

Commenter cet article