Ségolène Royal prend la tête de la bataille de 2012

Publié le par desirsdavenirparis5

Les analystes politiques la donnaient enterrée il y a encore quelques mois, qui s’y risquerait aujourd’hui ? On parle plutôt de « surprise », on met en avant ses capacités, sa détermination, son sens politique. Ségolène Royal est en train de prendre la tête de la bataille de 2012.

 

Il faut dire que ses deux principaux concurrents ont du plomb dans l’aile …

Martine Aubry est empêtrée dans les affaires. Ses soutiens d’abord à DSK dans le cadre du pacte de Marrakech, puis à Jean-Noël Guérini pour gagner le congrès, pèsent sur sa campagne. Pas une interview sans qu’elle soit interrogée sur ces affaires. Le retour de DSK d‘abord, l‘oblige à prendre position tantôt pour soutenir, tantôt pour prendre ses réserves. L’affaire Guérini ensuite, le boulet depuis qu’elle n’a pas tenu compte du rapport Montebourg qui lui demandait d‘agir. Ses affaires l’agacent et lui font perdre pied. Perdant son sang-froid chez Ruquier, son langage grivois surprend. Perdant son calme sur BFM-TV, elle quitte le plateau en pleine interview, à la surprise d’Olivier Mazerolle.

Autant dire que l’étoile Aubry s’est éteinte. Elle a montré qu’elle ne tiendrait pas sur la durée une campagne présidentielle, éliminée. 

 

François Hollande peine à s‘adresser au peuple.

 

Au final, il n’en restera qu’une …

 

www.segoleneroyal-meag.com/article-segolene-royal-prend-la-tete-de-la-bataille-de-2012-84110916.html

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article