Ségolène Royal lance la bataille pour l'école de la République

Publié le par desirsdavenirparis5


 On le sait depuis la campagne présidentielle de 2007, Ségolène Royal doit tout à l’école de la République. C’est grâce à l’école qu’elle a pu s’émanciper et sortir d’une condition fixée d’avance. Elle fera de brillantes études qui lui permettront d’intégrer l’ENA dans la promotion Voltaire.

 Son histoire personnelle peut expliquer une grande part de son engagement pour la défense de l’école de la République.   Lionel Jospin lui confiera d’ailleurs dans son gouvernement de 1997 à 2000 l’Enseignement scolaire.

 

 Candidate aux Primaires de l’automne prochain, la socialiste veut maintenir dans ses propositions cette priorité : « l’éducation, encore l’éducation, toujours l’éducation ».

  

 Compte-tenu de son engagement comment pouvait-elle rester insensible à « la casse » de l’école publique orchestrée par la politique de Nicolas Sarkozy ? Car il s’agit bien d’une casse. Au nom d’une idéologie libérale qui veut une réduction drastique du nombre des fonctionnaires, le gouvernement de Nicolas Sarkozy est en train de mettre à bas l’école républicaine qui aura de plus en plus de mal à répondre à sa mission : donner à tous l’égalité d’accès au savoir. Avec des classes surchargées, quelles seront demain les conditions d’enseignement dans nos écoles alors que la situation actuelle n’est déjà pas brillante ?

www.segoleneroyal-meag.com/article-segolene-royal-lance-la-bataille-pour-l-ecole-de-la-republique-72602385.html

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article