Ségolène Royal : “J’avance, avec sagesse, sur un chemin droit”

Publié le par desirsdavenirparis5

 

La candidate à la primaire socialiste, Ségolène Royal, répond aux questions de France-Soir. L'affaire DSK, la présidentielle... Elle dit tout.

 

FRANCE-SOIR. La page DSK est-elle tournée au PS ?
SÉGOLÈNE ROYAL. Je ne fais plus aucun commentaire là-dessus. Il faut arrêter le déferlement d’un voyeurisme détestable et graveleux qui, en plus, occulte tous les autres problèmes. Passons à autre chose…

F.-S. Après DSK, Georges Tron est mêlé à une affaire de mœurs. Souhaitez-vous – ou craignez-vous – « le » grand déballage ?
S. R. Nous vivons dans une société où règne la loi du silence sur les questions de harcèlement moral et de harcèlement sexuel. Les victimes pensent qu’elles sont les seules à subir cela et ont peur de révéler ce qui se passe. Les femmes craignent de perdre leur emploi et de passer pour des affabulatrices. Souvenez-vous : jusque dans les années 1970, quand une femme déposait plainte pour viol, elle était perçue comme coupable. La société française a beaucoup de retard sur les pays anglo-saxons où il est clairement proscrit dans les entreprises d’avoir des relations sexuelles entre deux personnes qui ont un lien hiérarchique. A cause de l’abus de position dominante. Ici, cet interdit n’est malheureusement pas formulé. Comme s’il existait une sorte d’impunité pour les détenteurs du pouvoir.

Questions

F.-S. Ce tabou n’est-il pas en train de tomber ?.

F.-S. Le monde politique et médiatique est-il machiste ?

F.-S. Dans un tel contexte, est-ce un atout d’être une femme dans la campagne présidentielle ?

F.-S. Qu’avez-vous ressenti en apprenant la volte-face d’Angela Merkel, qui prône désormais une sortie du nucléaire d’ici à 2022 en Allemagne ?.

F.-S. Comment jugez-vous la décision allemande ?

F.-S. Que proposez-vous aujourd’hui ?

F.-S. A quelle échéance .

F.-S. En 2007, vous étiez la candidate de l’écologie et de « l’ordre juste ». Et en 2012 ?.

F.-S. Qu’avez-vous le sentiment d’avoir appris de 2007 ?

F.-S. Aurez-vous, si vous êtes élue, des marges de manœuvre suffisantes pour agir ?

F.-S. Quelle sera votre première mesure si vous êtes élue en 2012 ? 

F.-S. Si vous êtes élue en 2012, serez-vous une présidente « normale » ?
F.-S. Avez-vous un doute sur la tenue des primaires, dont l’organisation s’avère compliquée ?

F.-S. En ce qui vous concerne, avez-vous l’intention d’aller au bout ? 

F.-S. Et si vous n’êtes pas élue ?
  .

Le 1 juin 2011

www.francesoir.fr/actualite/politique/segolene-royal-j-avance-avec-sagesse-sur-un-chemin-droit-106488.html

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article