Sécurité : la valse des préfets à Marseille, à quoi ça sert ?

Publié le par desirsdavenirparis5

       

Le nouveau préfet à la sécurité, Alain Gardère, a pris ses fonctions ce lundi. Il est le 3e à ce poste en deux ans. Par Céline Rastello.

"Changer de préfet si rien d'autre ne change à côté n'est qu'un coup d'épée dans l'eau", résume le secrétaire régional du syndicat Alliance police pour les Bouches-du-Rhône, David-Olivier Reverdy. Nommé la semaine dernière en Conseil des ministres, Alain Gardère, 54 ans, a été installé lundi 29 août à Marseille par le ministre de l'Intérieur dans ses nouvelles fonctions de délégué à la sécurité et à la défense pour les Bouches-du-Rhône, occupées avant lui par Gilles Leclair.

Celui qui avait lui-même succédé à Philippe Klayman, titulaire du poste un peu moins de 18 mois, n'est resté en poste que 8 petits mois. L'affaire du parking de la porte d'Aix, un ancien parking Vinci tombé aux mains d'habitants qui se sont mis à en assurer eux-mêmes la gestion, lui a semble-t-il été fatale. Même si le ministère de l'Intérieur, contacté par "Le Nouvel Observateur", répond que "c'est plus compliqué que cela", il rappelle qu'il est "inacceptable qu'un parking soit confisqué par une bande de voyous qui s'approprie le territoire".........


PLAN

"+40 % de cambriolages à Marseille"


"Ce n'est pas le préfet qui patrouille"


Le nouveau préfet, "un gros travailleur qui ne dort pas beaucoup"


Céline Rastello – Le Nouvel Observateur

Publié le 29-08-11 à 15:50    Modifié le 30-08-11 à 06:15     par Celine Rastello

/tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110829.OBS9380/securite-la-valse-des-prefets-a-marseille-a-quoi-ca-sert.html

Commenter cet article