Royal sur BFM TV (2/2): "L’engagement de la France sous l’égide de l’ONU pour protéger les populations est légitime. Maintenant ce qui compte c’est vraiment trouver un débouché politique"

Publié le par desirsdavenirparis5

 

« Voyez-vous, il y a eu tellement de désordre et de déstructuration dans les piliers de la République, je parlais tout à l’heure de la santé, l’autre pilier c’est l’éducation, le troisième pilier, c’est la sécurité, il y a tellement de désordre dans tout qu’il faut remettre de l’ordre social juste, c’est comme ça que je vois les choses. », a synthétisé Ségolène Royal dans cette seconde partie de Bourdin 2012 sur BFM TV – RMC après avoir traité, en premier, de l’éducation, et des rythmes scolaires :

« Ils me parlent de quoi aussi ? D’éducation. C’est pour ça qu’au cœur de mon projet, il y a une priorité majeure pour l’Education nationale. »

Jean-Jacques Bourdin, dans cette seconde partie, a à nouveau été très attentif aux propos de la candidate, s‘intéressant aux sujets traités, posant des questions complémentaires, et même tendant plusieurs perches, comme pour le retour que Ségolène a fait sur les affirmations mensongères de Patrick Cohen sur l’augmentation des retraites promise par Sarkozy :

« Car il y a un écart entre ce que l’UMP avait écrit à ce moment-là dans ses plaquettes, effectivement, 25% d’augmentation du minimum vieillesse, c’est ce qu’avait écrit l’UMP mais ce n’est pas ce que disait Nicolas Sarkozy. Et même dans le débat de l’entre-deux-tours, il a redit devant des millions de Français, il a même cité le chiffre, il a dit : « Pour 3 millions de petits retraités, j’augmenterai les retraites de 25%. ». Mais tous les gens qui écoutaient et qui étaient petits retraités, qui sont petits retraités, ont pensé qu’en effet, que leur retraite allait augmenter. »


/www.segoleneroyal-meag.com/article-royal-sur-bfm-tv-2-2-l-engagement-de-la-france-sous-l-egide-de-l-onu-pour-proteger-les-populatio-79250260.html

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article