Rigueur : la majorité "détricote un plan de bric et de broc"

Publié le par desirsdavenirparis5

 

C'est ce qu'a estimé François Hollande, à la veille du débat portant sur le plan d'austérité à l'Assemblée.

"Le broc, c'était les parcs d'attractions, le bric c'est les résidences secondaires", a lancé François Hollande NOSSANT/SIPA 

Les efforts des députés UMP et du gouvernement, à la veille du débat à l'Assemblée nationale sur le plan de rigueur, ont provoqué l'ironie de François Hollande, candidat à la primaire socialiste, lundi 5 septembre. "La majorité est en train de détricoter" un plan "de bric et de broc", a estimé le candidat à la primaire socialiste. "Le broc, c'était les parcs d'attractions, le bric c'est les résidences secondaires", a-t-il lancé.

Les discussions ont porté sur une atténuation de la mesure sur les plus-values immobilières et d'une solution alternative à la hausse de la TVA sur les parcs à thème.

Eviter une "déstabilisation du marché immobilier"

Dans un amendement déposé lundi, Gilles Carrez, rapporteur général du budget à l'Assemblée, et Michel Bouvard, député de Savoie, ont proposé de reporter au 1er décembre, au lieu du 25 août, l'alourdissement de la taxation des plus-values immobilières sur les résidences secondaires qui doit rapporter 2,2 milliards d'euros à l'Etat l'an prochain.......

  

"Le gouvernement est ouvert aux critiques"

.

Une taxe sur l'hôtellerie de luxe

 

"Un coup à la compétitivité"

 

Le Nouvel Observateur - AFPPublié le 05-09-11 à 20:30  

tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20110905.OBS9819/rigueur-la-majorite-detricote-un-plan-de-bric-et-de-broc.html

Publié dans Fiscalité-Finances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article