Révolutions arabes: Ce qui attend vraiment l'Europe

Publié le par desirsdavenirparis5

  •  

Terrorisme, immigration, économie : pour les Européens, la vague de révoltes qui secoue le monde arabe est lourde de dangers plus ou moins précis. El País a tenté de démêler le vrai et le faux.

Rares sont ceux qui se permettent de discuter le fait que le soutien offert pendant des décennies par l'Occident aux dictatures de rives méridionales de la Méditerranée est une souillure sur leur Histoire. Les révoltes arabes de ces dernières semaines mettent en déroute ces comportements, entre autres abjections. Cela ne signifie pas pour autant que les préoccupations qui motivaient cette politique occidentale n'étaient pas, et ne continuent pas d'être, fondées sur des dangers réels. Ce rêve de démocratisation du monde arabe est une idée enthousiasmante, mais qui avance sur un chemin bordé d'inquiétants précipices dans lesquels certains redoutent (et d'autres souhaitent) qu'il ne s'abîme.

La crainte la plus évidente et le plus abondamment discutée est que ces transitions facilitent l'arrivée au pouvoir de formations islamistes hostiles à Israël et à l'Occident. Pourtant, divers facteurs semblent éloigner cette menace, en tout cas à court terme. D'abord, la nature des manifestations de ces dernières semaines, menées par des légions de jeunes aspirant à vivre dans une société ouverte et tolérante, et dans lesquelles l'islamisme n'a pas joué un rôle de premier plan. Cela n'empêche pas certains, en Europe, de brandir le spectre de transitions instables, facteurs de terrorisme, de vagues d'immigration et de trafic de drogue, et menaçant la stabilité économique et l'approvisionnement en énergie.

21 février 2011 El País Madrid Andrea Rizzi


www.presseurop.eu/fr/content/article/510511-ce-qui-attend-vraiment-leurope

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article