Réponse d'un Montebourien au « cardinal Minc »

Publié le par desirsdavenirparis5


Alain Minc malmène Arnaud Montebourg sur le site non-fiction.fr. François-Xavier Petit, historien et animateur de l'équipe du candidat à la primaire socialiste, répond à cette attaque qu'il juge « méprisante ».·        

Le cardinal Minc monte en chair pour délivrer son sermon selon une recette éprouvée : une pointe de franc-parler, des remorques d’idées reçues. Tout y passe : « un monde alternatif… foutaise, foutaise », la vie des gens, sans doute des préoccupations de populistes. Et dans l’économie, rien ne compte si ce n’est la « macroéconomie ». Notons que ce mot doit être répété plusieurs fois. Il donne de la gravité, du sérieux à l’idée reçue qu’il accompagne, et une petite impression de « maître du monde ». Quant à la droite et à la gauche, un même mot d’ordre : modération et prudence. L’ordre établi ne saurait être bouleversé. De toute manière, la politique, c’est de la publicité. Et l’on se pique et l’on s’amuse. On affiche son cynisme, ça donne de la contenance quand on n’a pas vraiment de contenu. Alors le cardinal Minc, en grand marionnettiste, compose sa scène : François Hollande devient Premier ministre de Nicolas Sarkozy « ce serait gai ». Et l’on s’amuse encore. Les citoyens ? Mais qui sont-ils pour parler de politique ? « Je suis scandalisé lorsque je vois sur les sites de journaux […] la réaction de "Duchemol" ». Qui es-tu pour essayer de penser, infime citoyen ? Les autorités médiatiques l’ont fait avant toi ! Vis ta vie moutonnière, pendant qu’ils tirent les ficelles et murmurent à l’oreille des puissants.......
 


François-Xavier Petit - Tribune | Dimanche 5 Juin 2011 à 16:01

/www.marianne2.fr/Reponse-d-un-Montebourien-au-cardinal-Minc_a206881.html

Publié dans DA-PS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article