Réponse à Zemmour : « Les enfants d'immigrés ne font pas de bruit »

Publié le par desirsdavenirparis5

Claudine Attias-Donfut, sociologue attachée au centre Edgar Morin, auteur avec François-Charles Wolff de « Le Destin des enfants d'immigrés » (Stock, 2009) était citée par les parties civiles dans le procès intenté à Eric Zemmour. Voici sa réponse à l'affirmation de Zemmour.

La question débattue au cours du procès Zemmour a porté sur la teneur de l'affirmation suivante : « La plupart des trafiquants sont noirs ou arabes, c'est un fait. »

Une telle affirmation n'est aucunement fondée sur des faits, mais elle relève plutôt de l'expression d'une attitude. C'est le genre de phrases utilisées dans les enquêtes pour mesurer le degré de xénophobie d'une population.

Aucune donnée statistique ne permet de l'étayer et, de plus, on peut démontrer facilement qu'elle est absurde. Prenons en effet l'évaluation réalisée par Hugues Lagrange et citée par l'avocat de la défense d'Eric Zemmour.

PLAN

3% ou 4%, ce n'est pas « la plupart »

Le pays de naissance n'est pas le bon critère

Africain ou Européen : mêmes chances d'accès aux études

La crainte de se confondre avec eux

.
www.rue89.com/2011/01/13/reponse-a-zemmour-les-enfants-d-immigres-ne-font-pas-de-bruit-185448
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article