Rentrée scolaire 2010-2011 : bonnet d’âne

Publié le par desirsdavenirparis5

 

 

Alors que la rentrée est là, un coup d’oeil dans le rétro. L’année scolaire écoulée a été marquée par la difficile mise en oeuvre de la réforme du lycée dans les classes de seconde, les grèves de l’automne, et une mémorable campagne de recrutement.

 

L’année scolaire 2010-2011 ? Un mauvais « cru ». Quelques semaines après la rentrée, Daniel Robin, cosecrétaire général du SNES, lâchait le mot sur France Inter. Ambiance. Pour les enseignants, il a d’abord fallu composer avec la mise en œuvre de la réforme du lycée dans les classes de seconde, qui ne s’est pas passée sans couacs. Nouveaux programmes sans manuels scolaires, nouvelles options d’exploration, autonomie des lycées… Tout ça, sans aucun moyen supplémentaire et avec des suppressions de postes (50 000 depuis 2007).


Les lycées et les profs ont dû gérer la pénurie. Pendant ce temps-là, 8 600 professeurs stagiaires étaient lâchés devant les élèves, sans formation. Du « bizutage », ont dénoncé les syndicats. La majorité des professeurs, opposés à la mastérisation, ont refusé d’être tuteurs....................
  .


www.regards.fr/societe/rentree-scolaire-2010-2011-bonnet

Commenter cet article