Remplacements à l'Education nationale : pourquoi ça coince

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Nouvelle grève à l'éducation nationale hier. L'objet de l'ire des profs : les nombreuses suppressions de poste, alors que le nombre d'élèves s'élèvent. Bah !? by CC donne un exemple d'un dysfonctionnement marquant : le rectorat aurait mis quinze jours pour trouver un remplaçant d'une prof parti en congé maternité dans son établissement scolaire. Et pendant ce temps, ce sont les collègues qui devaient « garder » les collégiens...        

Hier, c'était grève dans l'éducation nationale. Parions qu'à côté de la grève exceptionnelle des magistrats et les frasques aéroportés de nos ministres volant, cela passera bien inaperçu.

Encore une grève......

CC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article