Qui se soucie du sort des enfants palestiniens dans les prisons israéliennes ?

Publié le par desirsdavenirparis5

  Cette semaine, les dernières tractations du gouvernement dirigé par Ehoud Olmert en vue de la libération de Guilad Shalit ont définitivement échoué. Le Premier ministre israélien a renoncé à répondre aux surenchères du Hamas. L’opinion israélienne s’inquiète du sort réservé au soldat de Tsahal et citoyen français, pris en otage par le Hamas, il y a 1000 jours.

Sa disparition ou les mauvais traitements qu’il aurait subis relèveraient du crime de guerre.
Qui le dénoncera ?

Ce soir, et depuis 1000 soirs, nous pensons à Guilad Shalit.
……………………………………….

Nous sommes VRAIMENT désolés de la situation de votre cher petit soldat …………………. mais vraiment nous EUX, n’ont plus d’yeux, plus de larmes à donner pour ce jeune et valeureux soldat du tsahal, alors que :

« Un autre prisonnier vient de succomber dans les geôles de l’occupation sioniste. Fadi Abul Rabb, 19 ans, du village de Qabatyé, dans la région de Jénine, est décédé la nuit du 28 décembre, par suite de la négligence médicale intentionnelle des autorités de l’occupation. Il était détenu depuis cinq mois dans la prison de Gilboa

Jamais la situation n’a atteint un tel niveau de monstruosité dans les prisons israéliennes. Les différents rapports des associations et centres juridiques palestiniens n’ont cessé d’alerter l’opinion publique, tout au long de l’année, sur la dégradation de cette situation. Plus de 1000 prisonniers sont gravement malades.

Combien de prisonniers doivent-ils décéder pour réagir et réclamer l’application, sous contrôle international, des traités et conventions relatifs aux prisonniers ?

11.100 prisonniers palestiniens et arabes sont détenus dans les prisons de l’occupation israélienne, dans des conditions désastreuses et inhumaines. Le martyr Fadi Abul Rabb est le 70ème prisonnier décédé depuis le début de l’intifada al-Aqsa, en septembre 2000, et le 47ème prisonnier à être assassiné par la négligence médicale intentionnelle des autorités carcérales sionistes, depuis 1967. Rien qu’au cours de l’année 2007, sept prisonniers ont été assassinés. Il s’agit des martyrs Jamal Sarahîn, Wael Qarâwî, Maher Dandan, Umar Musalma, Muhammad al-Achqar, et Fadi Abul Rabb, le 28/12. Il faut rappeler que le martyr Maher Dandan, du camp Balata, près de Naplouse, est décédé le 9 juin dernier, dans la même prison, également par suite de négligence médicale.

La prison de Gilboa a été ouverte au cours de l’Intifada al-Aqsa, en avril 2004. Des dizaines de prisonniers palestiniens et arabes y avaient été transférés, toutes organisations confondues. Aujourd’hui, 780 prisonniers y sont détenus dans des conditions épouvantables. De multiples lettres des prisonniers envoyés par le biais des avocats appellent à l’intervention rapide de la Croix-Rouge internationale et des organismes internationaux afin de mettre un terme à la violation de leurs droits les plus élémentaires dont la négligence médicale intentionnelle et leur privation des soins.

Utilisant les prisonniers comme otages, l’Etat d’Israël procède à la libération de quelques centaines, sur plus de 11.000 prisonniers qu’il détient, pour calmer l’Autorité palestinienne, tout en faisant un tri inhumain et abject parmi les prisonniers. Il ne procède à la libération de quelques centaines qu’après s’être assuré avoir arrêté d’autres centaines au cours des rafles qu’il organise, tous les jours et toutes les nuits, en Cisjordanie (al-Quds compris) et lors de ses incursions dans la bande de Gaza.

l’Etat sioniste se permet de bafouer la dignité des êtres humains, d’emprisonner des enfants (6500 enfants ont été détenus depuis septembre 2000),

…………………………………………..

Alors vous nous excuserez surement de ne pas vous rejoindre lorsque vous nous dites que vous n’avez pas de nouvelles de votre petit soldat ……………… nous, par contre, nous aimerions avoir des nouvelles de tous ces enfants palestiniens enfermés illégalement dans vos prisons ? j’ose espérer que vous comprenez que ces enfants, pour nous sont plus important que votre soldat !

 

Publié dans Proche-Orient

Commenter cet article