Politique économique suicidaire

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Ce n’est pas Mélenchon qui le dit, c’est le très respecté Eurostat. D’après l’organisme des statistiques de l’UE, l’impôt sur le travail est en moyenne de 40%, et celui sur le capital de 20%. Entre les deux, les entrées fiscales dues à la consommation (25%). Ceux qui pensent que le capital en France est surimposé se trompent : la Grande Bretagne (45,9) et le Danemark (43,1) par exemple viennent bien avant la France (38,8). Quant à la Grèce, « il n’existe pas de statistiques fiables sur l’imposition du capital » selon Eurostat. Le même organisme constate : plus l’imposition du travail est élevée et moins les entrées sont importantes : en Grèce elles ne sont que 32,6 du BIB à comparer à la moyenne européenne de 39,7. En d’autres termes, en surimposant le travail et en sous - imposant le capital, les entrées sur l’imposition de la consommation s’affaiblissent drastiquement ..........
 
.......Comme le disait très justement à la « Tribune de Genève » Charles Wyploz « mener aujourd’hui une politique de restriction budgétaire n’a aucun sens ». Paul Krugman le dit encore mieux : « il s’agit d’une politique suicidaire »

Michel Koutouzis

Version:1.0 StartHTML:0000000156 EndHTML:0000003842 StartFragment:0000003642 EndFragment:0000003806 SourceURL:file:///Users/annejunk/Desktop/13%20Mai www.agoravox.fr/actualites/europe/article/politique-economique-suicidaire-77684

www.agoravox.fr/actualites/europe/article/politique-economique-suicidaire-77684

Publié dans Fiscalité-Finances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article