Patrick Weil : "Sarkozy est allergique aux valeurs de la République"

Publié le par desirsdavenirparis5


Les déclarations du ministre de l’Intérieur Claude Guéant s’inscrivent dans la droite ligne d’une politique de division voulue par le Président. Décryptage avec l’historien Patrick Weil.

 

On sent chez Patrick Weil un agacement profond et ancien : contre la politique menée par Nicolas Sarkozy depuis son arrivée au ministère de l'Intérieur en 2002 ; contre le fait de répéter inlassablement les mêmes arguments pour démonter les contre-vérités scientifiques et historiques proférées sur l'immigration par le Front national et la droite sarkozienne, et pour mettre au jour les manipulations et logiques politiciennes.

 

Depuis dix ans, cet historien spécialiste de l'immigration, de l'intégration, de la lutte contre les discriminations et de la laïcité, au CNRS et à l'université Paris-I, n'a pas chômé. En 2007, il a soutenu Ségolène Royal. Pour protester contre l'instauration du ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale après la victoire de Nicolas Sarkozy, il a démissionné des instances de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. Dans son dernier livre, Etre français, les quatre piliers de la nationalité (éditions de l'Aube), il donne une définition positive, unitaire et républicaine de l'identité française, opposée à celle proférée par Nicolas Sarkozy, que Patrick Weil juge antirépublicaine.

 

Le ministre de l'Intérieur veut réduire l'immigration légale. Comment interprétez-vous cette sortie ?

Patrick Weil - Claude Guéant obéit à un objectif de Nicolas Sarkozy : pouvoir présenter une baisse de l'immigration légale à la veille de l'élection présidentielle. C'est une logique politique.

 

Certains à l'UMP agitent le spectre de l'invasion en France des immigrés tunisiens de l'île de Lampedusa et ne veulent pas que l'Italie délivre des cartes de séjour provisoires...

Il est très rare qu'il y ait une invasion par mer, même en cas de crise. Elle se fait plutôt par la terre. L'Italie est un pays souverain qui a le droit de donner des cartes de séjour à qui elle veut, ce n'est pas Nicolas Sarkozy qui dirige l'Italie. ..........

 

Propos recueillis par Anne Laffeter

Les Inrocks. Le 24/04/2011 |

 

coeur-a-gauche.over-blog.com/article-patrick-weil-sarkozy-est-allergique-aux-valeurs-de-la-republique-72510952.html

Publié dans Sarkozy & scandales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article