Normale Sup toujours sous tension

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Un nouveau rassemblement de protestation contre la répression du mouvement social de l’Ecole normale supérieure (ENS) est organisé rue d’Ulm à Paris cet après-midi, alors que deux étudiants passent en conseil de discipline.
« Soit elle décide d’éteindre les braises, soit elle rallume l’incendie », commente Alain Barbier, membre du bureau national de la CGT FERC Sup, déplorant l’attitude de la direction de l’ENS. Sa décision, en juillet, d’engager des poursuites disciplinaires à l’encontre des étudiants ayant soutenu le mouvement social du personnel gréviste en mai dernier, ne passe décidément pas. 

Alain Barbier dénonce une « répression anti syndicale » et déplore l’attitude de la direction face à des étudiants qui ont pourtant agi de manière civique et solidaire en se mobilisant pour faire valoir les droits du personnel qui étaient jusqu’alors précaires.

Après plusieurs mois de grève contre la précarité de l’emploi à l’ENS de Paris, les agents contractuels de l’entretien et de la restauration ont en effet fini par obtenir gain de cause, voyant leur CDD se transformer en CDI, mais quelques mois plus tard, des tensions restent vives au sein de l’établissement.......

 

Johanna Sanson

www.humanite.fr/societe/normale-sup-toujours-sous-tension-478759

Commenter cet article