Normale Sup’ blanchit l’essentiel de ses « perturbateurs

Publié le par desirsdavenirparis5

 
Elle a fait l'actualité une partie de l'hiver et tout le printemps. Mais cette fois, le rideau est bien tombé à l'Ecole normale supérieure (ENS) de la rue d'Ulm. Sans véritable drame. Pourtant, tout était à craindre pour Caroline, Florian, Hugo, Guillaume, Benjamin, Jean, Marc, Sandro et Samuel. Tous ces étudiants-fonctionnaires de Normale Sup' étaient convoqués devant le conseil de discipline de leur établissement, mardi 12 juillet. L'exclusion de deux élèves planaient sur ces conseils.

 
Thomas Monnerais
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article