Mazerolle: "Ségolène Royal a une très forte intuition, une connaissance de la politique parfaite : elle réussit ce tour de force, elle entre sous les sifflets, elle sort sous les applaudissements"

Publié le par desirsdavenirparis5


 

Olivier Mazerolle a plaidé hier soir, au 20h de BFM TV, en faveur de la candidate Ségolène Royal, dans son analyse de la journée qui a vu se retrouver dans une joute verbale à La Rochefoucauld, en Charente, les deux rivaux du second tour de la présidentielle de 2007. Rapide résumé de la journée d’hier.

Ségolène Royal, comme elle l’avait annoncé dans un tweet juste après l’UPP sur la France mercredi soir, s’est invitée à La Rochefoucauld, à la réunion que tenait Nicolas Sarkozy sur la sécheresse. En fait, elle aurait été invitée in extremis hier 9 juin en fin de matinée par le préfet de Charente

égolène Royal

@RoyalSegoleneSégolène Royal

Le Président de la République vient dans ma région au chevet des éleveurs. Contrairement aux usages républicains je ne suis pas conviée.

8 Juin via Twitter for iPad  

égolène Royal

@RoyalSegoleneSégolène Royal

Et bien j'ai décidé d'y aller quand même car je veux que des décisions soient prises. Quand J.Chirac venait, la courtoisie était de mise.

8 Juin via Twitter for iPad

 

Autour d’une table-ronde avec ses ministres, le président s’exprimait, s’adressant au public rassemblé dans le gymnase municipal. Un public où les encartés UMP et les éleveurs et agriculteurs de la FNSEA/FDSEA (droite) avaient été amenés en masse pour « faire un public » à Nicolas Sarkozy, qui venait monologuer tranquillement. Sifflée par une poignée de militants UMP à son arrivée, Ségolène Royal a salué beaucoup de monde, serré bien des mains avant de s’asseoir au premier rang du public. Elle était chez elle.

 

Nicolas Sarkozy a, après un moment, invité Ségolène Royal à lui poser ses questions, après avoir dû calmer la meute encartée pavlovienne qu’il avait lui-même amenée, qui huait la présidente de Région.

Ségolène Royal, après avoir rassuré le président et ses ministres sur la légalité des aides  régionales d’urgence accordées, a énuméré 3 demandes, faites après concertation avec les éleveurs, les agriculteurs et les chambres d’agriculture : interdiction du broyage des pailles, blocage du prix des fourrages, et réquisition de céréales destinées à l’exportation pour nourrir les troupeaux.

Applaudissements nourris de la salle, pas l’ombre d’une critique.

 

www.segoleneroyal-meag.com/article-mazerolle-segolene-royal-a-une-tres-forte-intuition-une-connaissance-de-la-politique-parfaite-e-76271815.html

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article