Marseille roulée par les banquiers US

Publié le par desirsdavenirparis5

 

En 2007, la banque Lehman Brothers acquiert la moitié de la rue de la République à Marseille. Le géant promet des rénovations à la mairie, qui commence des travaux pour satisfaire son généreux acheteur. Depuis, rien.

Outre-Atlantique, les grands financiers ont toujours eu un petit faible pour Marseille. Voire une franche addiction. Une dépendance bien antérieure au rachat par la banque américaine Lehman Brothers de près de la moitié de la rue de la République, artère haussmanienne qui relie le Vieux Port aux docks.

Au sortir de la guerre et jusque dans les années 80, les yuppies yankee s’éclatent les veines et la tête avec l’héroïne marseillaise, de la French Connection. A croire que le sevrage fut trop rude. Les lointains héritiers des rois de la finance revinrent vers Phocée au tournant du XXIe siècle. Avec leur nouvelle came, la spéculation immobilière.

Si addictive qu’elle a failli faire éclater tout le système bancaire mondiale, dans le sillage du crash de son symbole, la banque d’affaires Lehman Brothers (LB).

A force de jouer à la roulette russe sur les marchés, le 5e établissement d’investissement américain -tout de même- s’est retrouvé en faillite, le 15 septembre 2008. Depuis sa chute, une litanie de procès décryptent petit à petit l’étendue des turpitudes de ses dirigeants.

A l’instar de la Class Action (action collective) lancée devant le tribunal du district de New York le 30 octobre 2009 par 67 actionnaires chafouins (voir encadré en fin d’article). Une procédure qui dévoile que Lehmann prend depuis bientôt trois ans les dirigeants marseillais pour des jambons !.......

 

Immobilier / vendredi 26 novembre par Xavier Monnier

 

www.bakchich.info/Marseille-roulee-par-les-banquiers,12487.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article