Les meilleurs binationaux choisissent l’équipe de France

Publié le par desirsdavenirparis5

    D’après les révélations de Mediapart, les pontes de la Fédération française de foot s’inquiètent du trop grand nombre de joueurs binationaux qui renoncent à porter le maillot bleu. Pourtant, quand on regarde le onze type des joueurs à la double nationalité, on se rend compte que c’est bien l’équipe de France qui est la grande gagnante. Desailly vs Faty, y’a pas match.

François Blaquart suspendu, Laurent Blanc dans l’œil du cyclone et parti se mettre au vert, Fernand Duchaussoy qui se demande comment il va sortir l’institution de la panade… ça sent le roussi à la FFF. Discriminations ? Non, volonté de mettre de l’ordre dans la gestion des joueurs binationaux formés en France nous dit l’establishment de la fédération. Avec une idée simple: éviter que trop de joueurs aillent jouer pour une autre équipe nationale que la nôtre. Mais, au fait, c’est quoi le problème ?

Oui, la France forme peut-être plus que les autres nations des joueurs possédant plusieurs nationalités. C’est à la fois l’héritage de l’histoire et du fonctionnement de notre société. Concrètement, les centres de formation et la filière fédérale tamisent les clubs sur l’ensemble du territoire et récupèrent les éléments qu’ils jugent les plus prometteurs. Pour les clubs, il s’agit de former quelques joueurs capables de passer en équipe première; pour la FFF, de bâtir de bonnes équipes de jeunes puis d’alimenter le vivier de sélectionnables pour les Bleus.

Quel est le résultat de ces politiques ? Premièrement, les clubs n’ont aucun intérêt à intégrer la question de la nationalité parmi les critères de sélection. Selon cette logique, Le Mans aurait pu laisser passer Didier Drogba, Ivoirien arrivé en France durant son enfance, et Marseille les frères Ayew (ok, ils ont été pistonnés). Alors que Paris a raté Eto’o pour des questions de papiers… Autres joueurs de valeur internationale formés en France ? Niang, Chamakh, Mbia, Diawara etc…

blog.slate.fr/plat-du-pied-securite/2011/05/02/les-meilleurs-binationaux-choisissent-lequipe-de-france/

Commenter cet article