Les jeunes oubliés d'Israël.

Publié le par desirsdavenirparis5

 


Le Portfolio – Ils ont 18 ans. Ils sont musulmans, chrétiens, bédouins... et font partie de la minorité arabe d'Israël. A l'heure où l'ONU examine la demande de reconnaissance d'un Etat palestinien, eux espèrent simplement être considérés comme des citoyens à part entière dans leur propre pays. Par Par Benjamin Barthe / Photos Nathan Dvir

Ils sont les grands absents de la bagarre en cours à l'ONU. A force d'entendre parler d'Etat palestinien, en «pour» ou en «contre», on en viendrait presque à oublier que l'Etat d'à côté, Israël, abrite lui aussi des Palestiniens. Vingt pour cent de sa population sont en effet constitués d'Arabes, de musulmans en grande majorité, qui sont les rescapés de la Nakba, le naufrage de la Palestine en 1948.

Cette année-là, dans le fracas de la première guerre israélo-arabe, environ 700 000 des 900 000 Arabes ,qui habitaient le territoire en passe de devenir Israël, prirent la route de l'exode. Un départ volontaire pour une minorité qui pensait attendre la fin des combats dans le Liban voisin. Un départ forcé pour la plupart, chassés de leur terre par les troupes sionistes.

/www.lemonde.fr/m/article/2011/09/30/les-jeunes-oublies-d-israel_1579579_1575563.html#xtor=EPR-       

Publié dans Proche-Orient

Commenter cet article