Les gimmicks de l'insécurité font du citoyen un maniaque de la loi

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Excellent rapport de  Bénédicte Desforges | ex-policier et auteur  | 02/07/2010
 
Il est important de mettre des mots sur les craintes d'une population en proie au sentiment d'insécurité, parce que le simple énoncé d'un diagnostic lui procure le sentiment d'être mise en sécurité. À peine le mal est-il identifié, qu'un remède est prescrit. Qu'importe l'effet placebo sur un malade imaginaire, la thérapie passe par le verbe : il faut savoir que le sentiment d'insécurité est inversement proportionnel au risque véritable de se trouver en insécurité. Ce qui est tout de même la preuve d'un discours très efficace.
La grande messe médiatique est la courroie de transmission essentielle, dans un sens comme dans l'autre. À force d'asservissement au discours politique, et de micros-trottoirs pour servir la cause populiste, n'importe quel fait divers est traduit en fait de société.
Le journaliste-prédicateur quotidien, tout en se donnant des airs d'analyste averti capable de faire autre chose que de la paraphrase de dépêches AFP, sait transformer un épiphénomène délictuel en endémie criminelle.

link

 
www.rue89.com/2010/07/02/les-gimmicks-de-linsecurite-font-du-citoyen-un-maniaque-de-la-loi-157083
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article