Les 36 scandales de la République irréprochable

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Cet article, signé Diké, est un terrifiant bilan de l'une des promesses phare du candidat Sarkozy de 2007. A l'heure où l'homme est à nouveau candidat et use de tous les artifices pour sa survie à l'Elysée, voici une liste, qui s'allongera encore d'ici le 6 mai 2012, de ces affaires qui polluent la Sarkofrance depuis plus de 4 ans. Certaines affaires ne datent pas d'hier (cf. 23, 24 et 27), mais leurs auteurs ont été promus sous Nicolas Sarkozy pour des raisons de politique interne à l'UMP.

Depuis 2007, les médias nous informent régulièrement d'affaires ou de possibles scandales impliquant des ministres des gouvernements Fillon, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Bien sûr, la plupart de ces informations n'ont pas été suivies de condamnations judiciaires et pourraient faire l'objet d'attaques en diffamation si nous n'étions pas prudents quant aux termes employés pour les rappeler.

Cependant, à moins d'un an de la prochaine élection présidentielle, il importe de garder à l'esprit tous ces scandales de la « République irréprochable » prônée par Nicolas Sarkozy, qu'ils soient avérés ou simplement dénoncés par les médias.

1. En pleine révolution tunisienne, Michèle Alliot-Marie propose le 11 janvier 2011 à l'Assemblée nationale que « le savoir-faire de nos forces de sécurité, qui est reconnu dans le monde entier, permette de régler des situations sécuritaires de ce type ». La livraison de grenades lacrymogènes aurait finalement été annulée par la ministre le 18 janvier 2011, soit quatre jours après la fuite de Ben Ali.

2. Mais Le Canard enchaîné révèle aussi que Michèle Alliot-Marie a passé ses vacances de fin d’année en Tunisie, alors que les Tunisiens avaient déjà commencé leur révolution. Michèle Alliot-Marie, son compagnon Patrick Ollier, et ses parents auraient effectué deux trajets dans le jet privé d' Aziz Miled, un homme d'affaires qui aurait été proche de la famille Ben Ali-Trabelsi. Il aurait même été question d'une transaction immobilière en Tunisie. Mediapart a ajouté que Michèle Alliot-Marie se serait également entretenue au téléphone avec « le Président en fuite » pendant ses vacances. Elle a finalement démissionné......il y ena encore 32!!!!

sarkofrance.blogspot.com/2011/06/les-36-scandales-de-la-republique.html

Publié dans Sarkozy & scandales

Commenter cet article