Le rapport Pisa 2009 ou l'éducation à la « performance »

Publié le par desirsdavenirparis5

Comme ne cessent de nous le rappeler tous les moyens de communication depuis ce mardi matin, le nouveau Pisa vient d'arriver. On trouvera ici tous les détails que l'on voudra sur cette nouvelle enquête qui, cela ne fait pas de doute, constitue une mine de données fort précieuses pour le monde de la recherche en éducation.

Une lecture extrêmement subjective de Pisa

Pour ma part, je voudrais essayer de faire de cette littérature une lecture extrêmement subjective, absolument pas statistique ou scientifique -ce dont je serais bien incapable.

 Mais, auparavant, rappelons simplement que cette enquête, menée tous les trois ans depuis 2000, concerne les élèves de 15 ans environ (fin de l'école obligatoire) des 34 pays de l'OCDE et d'autres pays dits « partenaires ». (Télécharger la synthèse en français)

En ce qui concerne les résultats, rien de bouleversant. La France se maintient dans la moyenne pour ce qui est des « performances » et tout à fait en queue de liste pour ce qui est des inégalités scolaires. Comment pourrait-il en être autrement ?

La nouveauté, en revanche, réside dans l'entrée fracassante de certains pays asiatiques dans la compétition, car, bien sûr, de compétition il s'agit.

En effet, si la Corée et la Finlande sont toujours les deux pays les plus « performants » de l'OCDE avec 539 et 536 points respectivement, ils sont largement distancés (j'ai l'impression, soudain, de rédiger un reportage sportif, pardon) par la dénommée « économie partenaire Shanghai (Chine) » et ses 556 points. Sans compter les excellents résultats de Hong Kong, de Singapour et du Japon.....

 

Relever le défi du monde réel : mais encore ?

 

Même l'éducation doit avoir un rendement

 

On ne trouvera nulle part la notion d'émancipation

Par Nestor Romero | Ancien enseignant | 08/12/2010 | 07H30

 


www.rue89.com/restez-assis/2010/12/08/le-rapport-pisa-ou-leducation-a-la-performance-179736

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article