Le PS se positionne sur le terrain de la morale publique

Publié le par desirsdavenirparis5

 

  •  

Pour surmonter l’affaire DSK et s’opposer à Nicolas Sarkozy, plusieurs candidats déclarés ou pressentis à la primaire se placent d’ores et déjà sur le terrain de la morale publique et de l’éthique personnelle.

"Le bling-bling DSK et le bling-bling Sarko sont dans un bateau, commence un strauss-kahnien sur le ton de la boutade. Le bling-bling DSK tombe à l’eau. Qu’est-ce qui reste ? Sarko...” Quant au jeu des attaques, il ajoute : “la droite fait une erreur en disant que la gauche est moralement disqualifiée par l’affaire DSK et ses à-côtés” comme la fortune d’Anne Sinclair utilisée pour financer la défense de son époux.

“On peut être à gauche même si on a une femme fortunée, répond David Assouline, secrétaire national en charge de la communication au PS. Avoir une femme riche, ce n’est pas un acte d’accusation supplémentaire qui, indépendamment des faits, viendrait accabler quelqu’un.” Et pour le reste ? L’affaire Georges Tron a mis les compteurs à zéro dans la tête des Français, renvoyé la balle dans le camp de la droite avec le risque, si la majorité exploite l’affaire DSK, de faire gagner avant tout Marine Le Pen.

Le vivre ensemble érigé en vertu cardinale


"La France rassemblée", "l'ordre juste"...


Marion Mourgue

www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/66446/date/2011-06-19/article/morale-publique-ps/

Publié dans DA-PS

Commenter cet article