Le paradis fiscal grec des armateurs et de leurs amis

Publié le par desirsdavenirparis5

Lorsqu’on est armateur, en Grèce, nul besoin de planquer ses avoirs à l’étranger. La Constitution DSC08513 grecque leur accorde une immunité fiscale totale qui interdit au fisc de fourrer son nez dans leurs affaires.

J’ai interrogé cette semaine Georges Papaconstantinou , le ministre des finances grec, à ce sujet. Je vous rappelle sa réponse : « Le système d’imposition des armateurs est prévu par la Constitution grecque, pas moins… Mais il y a du réalisme là-dedans : on n’est pas obligé d’immatriculer sa flotte en Grèce, car c’est une activité économique qui n’a pas de frontière. L’activité en Grèce est donc imposée, mais pas l’activité mondiale ». En fait, c’est un peu plus compliqué.

/bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2010/07/le-paradis-fiscal-grec-des-armateurs-et-de-leurs-amis.html#more

Publié dans Fiscalité-Finances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article