Le mouvement de protestation des CRS s'étend

Publié le par desirsdavenirparis5

Grèves de la faim ou arrêts de travail, la contestation provoquée par l'annonce de la fermeture de deux compagnies a provoqué des réactions un peu partout en France.

 Les mouvements de protestation ont été provoqués par les "mesures programmées" d'annonces de fermeture de deux compagnies, à Lyon et à Marseille. (AFP)

Arrêts de travail collectifs, grève de la faim : les CRS ont entamé ces derniers jours un mouvement de protestation inédit par son ampleur contre les projets de fermeture de compagnies, susceptible de se généraliser et d'entraîner "une paralysie" des services, selon les syndicats de police.

L'une des trois compagnies de Marseille, la 54, en mission de sécurité à Paris, a décidé samedi 30 janvier en assemblée générale d'entamer une grève de la faim. Des CRS en poste à Strasbourg ont refusé de prendre leur repas dimanche midi en signe de solidarité.

A Bergerac

A Perpignan

A Sainte-Foy-les-Lyon (Rhône) 

 

"La capacité des CRS ne sera pas remise en cause"

"Risque de paralysie"


(Nouvelobs.com avec AFP)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110130.OBS7183/le-mouvement-de-protestation-des-crs-s-etend.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article