Le grand bordel libyen : plus de 10.000 missiles sol-air dans la nature, selon l’Otan

Publié le par desirsdavenirparis5

C’est-ce que j’ai lu hier sur Le Monde Plus de 10 000 missiles sol-air perdus en Libye, selon l'OTAN (2 octobre 2011). Inquiétant ! Mais non surprenant. Les guerres en général et les guerres civiles en particulier génèrent toujours des trafics d’armes. Aujourd’hui, nous voyons les malfrats utiliser des armes de guerre (Kalachnikov, bazooka) qui se négocient à des prix relativement modestes (par rapport aux profits qu’ils espèrent tirer de leurs coupables activités ; on appellera cela "dépenses d‘investissement") pour commettre leurs forfaits et règlements de compte. C’est la conséquence du démantèlement de l’Urss et de divers conflits (guerres d’Irak, en Bosnie, au Liban, etc.) qui a permis leur dissémination, étant évident que sauf rares cas de collectionneurs qui n’envisagent pas d’en faire usage, elles tombent toujours dans de mauvaises mains.

Ainsi, selon l’hebdomadaire allemand Die Spiegel, l’amiral Giampaolo Di Paola, président du Comité militaire qui regroupe les chefs d'état-major des pays de l'OTAN, aurait tenu une réunion secrète - pas tant que cela puisque nous en avons connaissance ! - avec les députés allemands le 26 septembre 2011 devant lesquels il a exprimé les inquiétudes de l’Otan : «Plus de 10.000 missiles sol-air qui représentent une sérieuse menace pour l’aviation civile et pourraient sortir de Libye pour se retrouver dans de mauvaises mains du Kenya à Kunduz (Afghanistan)».

Pourquoi seuls les députés allemands ont-ils droit à ces révélations ? Je n’ai pas particulièrement le souvenir que les aviateurs allemands aient été en première ligne en Libye. Pardon si je me trompe. Nicolas Sarkozy - le héros de Benghazi ! - va nous en faire une jaunisse.

Même son de cloche de la part du général Mohamed Adia, chargé de l'armement au sein du ministère de la Défense du Conseil national de transition (CNT) qui estime à «environ 5.000» le nombre de missiles sol-air SAM-7 «toujours manquants et dans la nature» et craint pareillement qu’elles ne tombassent entre de mauvaises mains. .

kamizole.blog.lemonde.fr/

Publié dans Afrique

Commenter cet article