Le défi de l’éducation: pour Ségolène Royal "en effet, tout commence par l’école" (Grand discours sur la France)

Publié le par desirsdavenirparis5

 


 Ségolène Royal a toujours mis l’éducation au coeur de son projet politique : « L’école est en quelque sorte la matrice de toute société » écrit-elle dans son livre Si la gauche veut des idées (p. 157)[1]  . Ses multiples visites ces derniers mois dans les écoles françaises en lutte contre les suppressions de postes témoignent de cet engagement constant ; tout comme l’université populaire participative qu’elle organisait le 15 janvier 2011 au théâtre du Soleil à l’invitation d’Ariane Mnouchkine, ou sa visite d’une école lors de son récent voyage en Finlande, ou encore le texte intitulé « Rationalisation des moyens ou déraison éducative ? L’école comme moteur de la relance » publié sur son blog, le 27 mai dernier. Comme toujours, son engagement se joue à égalité sur le terrain des luttes concrètes et sur celui des idées et du projet.

 

« L’école c’est le creuset, le grand dessein de la République » (Discours de Ségolène Royal, le 8 juin 2011)

Redonner au métier d’enseignant tout son sens au service de la Nation et de la République

« Mon projet présidentiel remettre l’école au cœur de tout, car c’est là que nous reconstruirons nos valeurs, l’éthique, notre volonté de vivre ensemble »[2]     

Bruno

www.segoleneroyal-meag.com/article-le-defi-de-l-education-pour-segolene-royal-en-effet-tout-commence-par-l-ecole-grand-discours-su-76368467.html

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article