Le coup de sang de Serge Raffy : l'innocent Carlos

Publié le par desirsdavenirparis5


Carlos Ghosn, nous vend-on, n'est pour rien dans cette soi-disant affaire d'espionnage industriel qui a secoué son entreprise

Ainsi donc, il n’était au courant de rien. On l’avait laissé dans l’ignorance de cette affaire d’espionnage industriel. Une des plus grandes puissances du nouveau monde multipolaire était soupçonnée de corrompre des dirigeants de Renault, notre industrie automobile était en passe d’être déstabilisée, des James Bond de l’empire du Milieu, ou même des Mata Hari de la Cité Interdite infiltraient l’Etat major de la marque au losange, et Carlos Ghosn ne voulait rien savoir ni rien décider ? Pourquoi s’intéresser à une histoire de barbouzes quand on a le regard tourné vers la mondialisation et ses vallées heureuses ? Non, Carlos Ghosn n’allait pas se salir les mains dans ce cloaque. Donc, il a préféré ne rien voir. Il a laissé son second, Patrick Pélata, faire la sale besogne.

  •  

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20110412.OBS1172/le-coup-de-sang-de-serge-raffy-l-innocent-carlos.html


Serge Raffy – Nouvelobs.com

 

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article