Le candidat idéal à la tête du FMI existe : Muhammad Yunus

Publié le par desirsdavenirparis5

  •  

A son arrivée à la tête du FMI, Dominique Strauss-Kahn évoqua le fait que son successeur ne serait sans doute pas européen. Le monde a tant changé depuis Bretton-Woods en 1944.

Les Etats-Unis, avec près de 15 000 milliards de dollars de dettes cumulées, sont soutenus en grande partie par la Chine, devenue troisième « actionnaire » du FMI. Le dynamisme économique conçu comme moyen de sortie est une réalité dans des pays comme le Brésil ou l'Inde.

Et si le FMI doit avoir une nouvelle action, c'est bien celle d'accompagner ce combat quotidien contre la misère plus que de s'assurer, encore et toujours, du respect de l'orthodoxie financière prônée par ceux-là même qui se sont tant décrédibilisés avec la crise des subprimes.

Le rôle du FMI ? « Faire reculer la pauvreté »

Le monde a changé et change encore. Le modèle de croissance infini dans un éco-système fini rencontre chaque jour ses limites. Il est donc impératif d'inventer un nouveau monde et le FMI se doit d'être un acteur majeur de cette révolution en la finançant.

Construire un futur viable pour tous, assurant un accès économe et équitable aux ressources, permettre à chacun de disposer d'un accès à l'éducation, la santé constituent un projet cohérent de développement humain : voici les fondamentaux de sa mission. .......

L'âge, seul défaut du fondateur de la Grameen Bank.......

 

Par H.Naillon et Ch.Chenebault | EELV | 31/05/2011 | 15H38

  .

www.rue89.com/2011/05/31/pour-le-fmi-le-candidat-ideal-existe-muhammad-yunus-206332

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article