Lao-tseu a dit : "Gare aux bulles spéculatives", par Pierre-Antoine Delhommais

Publié le par desirsdavenirparis5



Excellent article
  La crise, en plus de tout le reste, pervertit les âmes. Rend égoïstes. Les Français, par exemple, si prompts à se mobiliser pour le sort des plus démunis, ne se préoccupent plus que de l'âge de leur départ à la retraite. Et les riches Occidentaux sont tellement accaparés par leurs propres difficultés économiques qu'ils ne songent plus guère, pour ne pas dire plus du tout, aux conséquences de la crise pour les pauvres. Les "vrais" pauvres, serait-on tenté de dire si l'on n'avait pas peur de heurter, sans protection sociale, sans revenu minimum, sans assistance d'aucune sorte, sans rien, les pauvres extrêmes, absolus, ceux qui gagnent moins de 1,25 dollar par jour. Beaucoup craignaient qu'en cassant la croissance (le PIB des pays émergents est revenu de 8,3 % en Par Militants de l'Espoir à gauche

 

link

Publié dans Capitalisme-crise- G20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article