La torture, un crime presque ordinaire

Publié le par desirsdavenirparis5


Un pays sur deux pratique la torture. C’est le terrifiant constat du premier rapport annuel de l’Association des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), publié à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’homme sous le titre “Un monde tortionnaire”. Cette étude est une première. Jamais auparavant n’avait été dressé un état des lieux aussi détaillé et quasi exhaustif des pratiques tortionnaires dans le monde.

De l’Erythrée au Guatemala, du Sri Lanka à la Russie, données et analyses esquissent une véritable géographie de la torture qui n’épargne aucun continent et en décryptent aussi les enjeux actuels tels que celui, crucial, des conditions de détention dans le monde - un terreau particulièrement favorable à l’apparition et à la persistance des pratiques tortionnaires -, les hésitations de la nouvelle administration américaine vis-à-vis du “complexe industriel de la torture” mis en place par le précédent gouvernement, ou encore le rôle des médias et la représentation, parfois très ambigüe, de la torture qu’ils véhiculent.

Première et inquiétante constatation de ce rapport: la torture est un phénomène endémique. Plus de la moitié des Etats membres de l’ONU recourent à son emploi, et dans un grand nombre de pays, elle s’exerce sur un mode régulier. Si les régimes totalitaires, les pays marqués par la fragilité et la violence politique ou ceux qui sont confrontés à des rébellions intérieures l’utilisent de façon plus systématique et meurtrière, il existe malgré tout des “invariants”........

 

10 décembre 2010

“ 

justice-inter.blog.lemonde.fr/2010/12/10/la-torture-un-crime-presque-ordinaire/#xtor=RSS-32280322

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article