La rigueur, c’est pour les autres…

Publié le par desirsdavenirparis5

 

L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi de finances rectificative, première étape du plan Fillon qui doit apporter 12 milliards d'euros aux comptes publics en 2011 et 2012. Pour quelques millions d'euros, les députés UMP se sont livrés à un lobbying indécent. Décryptage.

 
Il y a deux méthodes pour sauver une niche fiscale. La première s’apparente au Blitzkrieg, car la rapidité de la manœuvre est fondamentale. Surprise, c’est le placide Jean-Pierre Raffarin qui en fut le général, la semaine dernière. Le sénateur, quoiqu’UMP, a choisi d’attaquer durement au centre, c’est à dire à l’Elysée, en qualifiant « d’erreur sociale » le projet de taxe sur les parcs à thèmes. Emoi au Château. Il s’ensuivit une fâcherie de quelques jours. Mais Raffarin savait qu’il pouvait compter sur du renfort : à droite Jean-François Copé, et à gauche Pierre Cohen, député PS de Toulouse… Au final, il obtient une victoire par KO : lors de l’examen du projet de loi de finances rectificative, les commissaires aux finances ont rejeté l’article à l’unanimité. Exceptionnel…

 

 

www.marianne2.fr/hervenathan/La-rigueur-c-est-pour-les-autres_a127.html

 

Publié dans Fiscalité-Finances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article