La pauvreté s’installe à la campagne

Publié le par desirsdavenirparis5


Phénomène méconnu, la misère des champs est une réalité qui prend chaque jour plus d’ampleur.

 

Des abris de misère dans la plaine maraîchère des Gravons, aux confins des communes de Berre l'Etang, La Farre-les-Oliviers et Lançon-de-Provence.

Quatre témoignages illustrent les difficultés quotidiennes auxquelles sont confrontés ces Français.

Une famille de néoruraux, un agriculteur, une jeune mère et un retraité se sont confiés à « La Croix ».

Le piège de la néoruralité

Lorsqu’il y a quelques années, Maria et Christian, couple de trentenaires, quittent la région parisienne avec leurs deux enfants pour la campagne girondine, ils pensent trouver ici le bonheur. Christian, imprimeur, vient de décrocher un emploi à plein temps à Bordeaux. 

Le couple s’installe à Créon, petite commune de 2800 habitants située à 30 kilomètres de là, dans un cadre idyllique : verdure, vignes, belles maisons en pierre. «Pour mon mari, passionné de nature, c’était le lieu rêvé», se souvient Maria. 

Mais celle-ci, coiffeuse de métier, sans permis de conduire, ne trouve pas de travail à proximité. Puis Christian, victime de problèmes de dos récurrents, doit cesser de travailler en 2009. ......

www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/La-pauvrete-s-installe-a-la-campagne-_EG_-2011-06-08-624328

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article