La Palestine à l’ONU : clarification politique en France

Publié le par desirsdavenirparis5

La perspective d'un vote sur l'adhésion de l'État palestinien à l'ONU est venue diviser la classe politique française. Deux pétitions de parlementaires (députés sénateurs, parlementaires européens) circulent, l'une refusant l'adhésion de l'État palestinien à l'ONU, l'autre au contraire la soutenant. De façon que seuls les néophytes jugeront paradoxale, les deux sont bipartisanes. Mais ce bipartisme cache mal la ligne de clivage qui agite la société française dans sa relation au conflit du Proche-Orient. En fait sur ce sujet, seul le parti communiste et les écologistes ont une position claire et unique : ils sont favorables à la création d'un État palestinien.

Une soixantaine de parlementaires ont signé en faveur de l'adhésion de la Palestine à l'ONU : principalement des communistes, des verts, des socialistes et quelques UMP.
120 parlementaires ont signé la pétition opposée : principalement des élus UMP, avec quelques socialistes.

Cette pétition a été initiée par Claude Goasguen, président du Groupe d'amitiés France Israël avec le soutien de Jean-Marie Le Guen (PS). Il n'est pas interdit de penser qu'il a relayé une proposition du CRIF dont il est très proche........
 

/pascalbonifaceaffairesstrategiques.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/09/21/la-palestine-a-l-onu-clarification-politique-en-france.html

Publié dans Proche-Orient

Commenter cet article