LA GUERRE DES AIGREFINS

Publié le par desirsdavenirparis5

 

La Libye de Kadhafi ne subit pas seulement le bombardement de l'OTAN. Ce malheureux pays, longtemps terre de cocagne pour toutes sortes d'aventuriers qui ont fait fortune en profitant des largesses du clan au pouvoir et de la corruption endémique, est aussi pillé par des banquiers d'un type particulier en qui il avait placé sa confiance et des capitaux substantiels. Le très informé Wall Street Journal annonce qu'une enquête de la redoutée Security and Exchange Commission (SEC), organe de surveillance de la Bourse américaine, est en cours pour déterminer si la banque d'affaires Goldman Sachs avait enfreint la loi dans ses relations d'affaires avec le Fonds souverain d'investissement Libyan Investement Authority (LIA). Goldman Sachs aurait eu l'intention de verser au fonds libyen une commission «compensatoire» de cinquante millions de dollars pour le dédommager d'une perte monumentale de plusieurs centaines de millions de dollars........


par K. Selim
http://www.lequotidien-oran.com/?news=5154239

Publié dans Afrique

Commenter cet article