La contagion ? Ce lycée d'Aubervilliers propage sa grève partout en ville

Publié le par desirsdavenirparis5

En Seine-Saint-Denis, le ras-le-bol des profs prend de l'ampleur. Une semaine après avoir voté la grève illimitée, les enseignants de la cité scolaire Henri Wallon d'Aubervilliers sont les fers de lance de l'opposition aux suppressions de postes dans l'Education nationale. Partie du lycée, la contestation se propage dans les écoles primaires et les collèges.

 

Armée de quelques tracts et d'une solide conviction, la délégation d'Henri Wallon pénètre à douze heures précises dans la salle des professeurs du lycée Auguste Blanqui, à Saint-Ouen

 

pour lire la suite appuyer sur

 link

 

Par Marie Kostrz | Rue89 | 09/02/2010 | 11H04

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article