L'odyssée tragique des migrants en Méditerranée

Publié le par desirsdavenirparis5

 

 

Parmi les migrants africains décidés à quitter leur continent pour atteindre l’Europe on ne parle pas de "traversée" mais de "combat" pour la vie. Le journaliste français Dominique Christian Mollard a participé à l’une de ces périlleuses odyssées.

Tapez "fortunes de mer" sur un moteur de recherche: les premiers résultats concernent les assurances maritimes, les chants de marins et les grands naufrages du XXème siècle. Mais les fortunes de mer les plus emblématiques de notre époque sont autres.

Le blog Fortress Europe recense que depuis 1988, au moins 12 500 personnes ont perdu la vie dans la mer Méditerranée et dans l’océan Atlantique en essayant d’atteindre l’Europe. Ce chiffre, calculé à partir des accidents relatés dans les médias, laisse supposer un nombre des victimes sûrement supérieur.

Quitter l'Afrique à tout prix

Fortunes de mer est aussi le titre d’un documentaire réalisé par le journaliste français Dominique Christian Mollard. Pendant 25 mois, Mollard a suivi un groupe de migrants subsahariens décidés à "ne pas mourir dans la pauvreté", comme le déclare Solei, un jeune Malien.

Avec 38 d’entre eux, Mollard s’embarque à Nouadhibou, sur la côte mauritanienne. Destination finale, les îles Canaries. Le voyage dure normalement cinq jours. Plusieurs des migrants ne sont jamais montés sur un bateau. La plus jeune à bord, Marie-Pascaline, n’a que cinq mois. Quand elle pleure, secouée par la houle, transie par le froid, sa mère Cheila chante pour la calmer.

La fin d'un rêve

 

Un témoignage précieux

 

Journalistes engagés

 

Carnets de voyages du XXIème siècle


Par  Francesca Spinelli (Bruxelles)

 

 

fr.myeurop.info/2011/06/16/l-odyssee-tragique-des-migrants-en-mediterranee-2731

Publié dans Migrations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article