L'Élysée a recommandé son avocat à Liliane Bettencourt

Publié le par desirsdavenirparis5

  

 .
Dans une conversation enregistrée le 29 octobre 2009, l'homme de confiance de Mme Bettencourt, Patrice de Maistre, explique avoir recruté Me Lombard "pour établir le contact avec le magistrat" et précise : "On l'a pris parce que l'Élysée m'avait dit qu'il avait un très bon contact avec le procureur, ce qui était vrai." M. de Maistre ajoute : "On l'a utilisé." Lors du même entretien, le gestionnaire de fortune de Mme Bettencourt explique avoir signifié à l'avocat sa mise à l'écart, considérant qu'il n'était plus utile.
Conflits d'intérêts
C'est au cours de l'été 2009 que le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, avait décidé de classer l'enquête de la brigade financière, alors que celle-ci mettait en évidence des soupçons d'"abus de faiblesse" au préjudice de l'héritière de L'Oréal, aujourd'hui âgée de 88 ans. Les enregistrements prouvent d'ailleurs que M. de Maistre en fut lui-même informé par le conseiller de l'Élysée pour la justice, Patrick Ouart, dès le 21 juillet 2009 - alors que la position du parquet ne fut exprimée publiquement qu'au mois de septembre.
 
www.lepoint.fr/societe/l-elysee-a-recommande-son-avocat-a-liliane-bettencourt-30-06-2010-472036_23.php

Publié dans Morale-Moeurs-Loi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article