L'autre 11 Septembre : celui de 1973

Publié le par desirsdavenirparis5

 

11 septembre 1973   Mort tragique de Salvador Allende

Le 11 septembre 1973, au Chili, le gouvernement d'Unité Populaire est renversé dans des conditions dramatiques.

C'est pour le pays la fin d'une pratique démocratique vieille de plusieurs décennies qui lui avait valu le surnom autrefois élogieux de «Prusse de l'Amérique du sud» ou encore de «Suisse de l'Amérique du sud». André Larané.

Une élection hasardeuse

Trois ans plus tôt, le 4 septembre 1970, Salvador Allende a été élu à la présidence de la République avec 36,3% des suffrages, face à deux candidats de droite dont Jorge Alessandri, qui a obtenu 35% des suffrages, et Radomiro Tomic (27,8% des suffrages).

L'élection a été validée par le Parlement grâce au soutien de la démocratie-chrétienne. Pour la première fois, un marxiste accédait par les urnes à la tête d'un pays d'Amérique latine.

Une présidence fragile

Médecin franc-maçon issu de la riche bourgeoisie, le nouveau président s'appuie sur une coalition hétérogène qui va du centre réformiste à l'extrême gauche révolutionnaire (trotskystes et maoïstes) en passant par les communistes. Le parti socialiste de Salvador Allende se situe lui-même plus à gauche que le parti communiste et aspire à rien moins qu'à la rupture avec le capitalisme.

PLAN

– L'extrême-gauche contre Allende

– La droite contre Allende : 

– L'armée au secours d'Allende :

L'armée s'insurge

La dictature en marche

.

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19730911

Publié dans Amérique

Commenter cet article